Lectrices adorées, je suis toujours à la recherche de nouveautés et notamment cosmétiques.

Je vous ai déjà fait part du déodorant bio Soapwalla et de son efficacité à toute épreuve. Mais voilà, cette merveille n’étant disponible que sur le net, j’en ai eu assez de devoir attendre parfois cinq jours, en totale rade de déo. J’ai donc cherché une alternative bio, parce que boulala les sels d’aluminium et l’alcool et le paraben.

Mon premier choix s’est porté sur le déodorant Aromaco de Lush, que j’avoue avoir assez apprécié mais pas tout aussi efficace que le Saint Graal précédemment cité. Point à prendre en compte : le prix. Il faut compter 12 euros pour une durée très longue.

20131028-221119.jpg

Grace à Sam, je suis allée farfouiller sur le net afin de lire les différents blogs de filles qui créent des cosmétiques maison.
J’ai donc essayé de fabriquer toute seule comme une grande un déodorant tout naturel et je dois avouer super efficace, puisque même Chéri s’y est mis et le trouve top (et moi qui pensais qu’il allait encore être saturé de mes nouvelles lubies!!!).

Les produits nécessaires pour la fabrication :

– Huile vierge de coco

20131028-214907.jpg

– Bicarbonate de soude Solibio (car fabriqué dans ma région)

20131028-214916.jpg

– Arrow root (ou plus simplement de la Maizena)

20131028-214924.jpg

– Huile essentielle de Palma Rosa

 

 

 

20131028-215055.jpg

La recette magique est super simple :
– Faire fondre dans un bol une cuillère à soupe d’huile de coco (qui a la particularité de se solidifier à froid) une minute au micro ondes ;
– Mélanger avec une fourchette ou un fouet pour les cuisinières en herbe, l’huile chaude liquide à une cuillère à soupe de bicarbonate et une d’arrow root;
– Une fois le mélange homogène et sans grumeaux, ajouter 5 à 6 gouttes d’huile essentielle de Palma Rosa ou de lavande selon les goûts de chacun et chacune, pour l’aspect parfumé et bactéricide.

Incorporez le tout dans un pot de crème et mettez au frais pour durcir le mélange.

Personnellement, j’ai essayé de remplacer l’huile de coco par du gel d’aloe vera qui sent un peu moins fort. Le bilan est satisfaisant, à ceci près qu’il laisse des traces blanches à l’application et que la texture est un peu granuleuse.
Je pense qu’il est possible de mélanger huile de coco et gel d’aloe vera, mais il faut attendre que l’huile soit moins chaude car l’aloe vera ne se chauffe pas. Enfin, pour le détail que je vais tester bientôt, il est recommandé d’ajouter de la cire d’abeilles fondue au mélange à base d’huile de coco pour stabiliser l’ensemble.

Honnêtement c’est le déodorant le plus efficace et naturel que j’ai essayé et le moins onéreux.
Je sens bien qu’à la lecture de cet article, vous vous demandez où trouver tous ces ingrédients. C’est on ne peut plus simple, soit en magasin bio en rayon alimentaire (Naturalia étant le moins cher) ou le plus simple sur le site aroma-zone. Le souci est que ce site est fortement addictif.

Mon autre recette testée est une huile anti-cellulite, scientifiquement appelée huile anti gras du cul 🙂
Mon dilemme cornélien a été de choisir à partir de quelle huile j’allais pouvoir trouver un produit efficient. La gentille dame du magasin bio cosmétiques à côté de chez moi m’a conseillé l’huile de Calophylle inophylle, dont les propriétés sont reconnues sur l’amélioration de la circulation et le drainage.
Il suffit de mélanger 100 ml de cette huile à 180 gouttes (soit 5 ml) d’huile essentielle de pamplemousse. Vous massez les zones à traiter avec ce mélange à l’aide d’une brosse de massage pour davantage d’efficacité (vous trouverez ce petit objet en bazar ou supermarché).

20131028-221408.jpg

Le mélange est efficace sur la qualité de la peau, seul hic, l’huile sent un peu fort, mais le pamplemousse prend tout de même le dessus. L’huile de Calophylle inophylle ayant des vertus circulatoires, elle peut même être utilisée pure comme anti-poches et contour de l’oeil, voire d’anti-rides.

Vous trouverez tous ces produits à des prix défiant toute concurrence sur Aroma zone, ainsi que les contenants vides pour réaliser vos mélanges.

Pensez à choisir des con,tenants un peu opaques qui protègent les produits de la lumière.

N’oubliez pas que ces produits ne se conservent pas trop longtemps puisque sont exonérés de tout conservateur.
Il me reste à tester une huile démaquillante et une huile visage anti-rides, mais point trop n’en faut pour le moment, je vous laisse déjà essayer ces deux recettes et me faire part de vos observations.

XOXO