Hello lectrices adorées, me revoilà avec, comme d’habitude du retard dans la publication de mes posts.

J’avais envie de vous parler de petits gestes vers un peu moins de déchets, car en habitant Paris je consomme quand même de l’énergie, n’achète pas en vrac et consomme encore (trop) de plastique.

J’ai choisi depuis environ un an d’arrêter les cotons . J’avoue, le fait que Poupette ne porte plus de couche aide beaucoup.

J’ai donc opté pour des lingettes lavables et je trouve que cela fonctionne plutôt bien.

Il y a plein de sites qui en proposent à tous les prix, toutes les matières et toutes les couleurs.

Pour ma part, j’aime beaucoup les kits de chez Happy Colibri, les produits de Folie verte ou les tendances d’Emma.

Ce kit coûte 17€ et contient 10 lingettes, un filet de lavage et un sac de protection.

Les tendances d’Emma est une enseigne incontournable dans les carrés démaquillants lavables :

Le kit nomade coûte 14,90€.

J’adore également les jolis imprimés de folie verte. Le lot de 5 lingettes coûte 8,50€.

Le site propose des savons au top (je suis dingue du patchouli), des shampoings solides et du dentifrice solide :

Le site propose également des savons au top (je suis dingue du patchouli), des shampoings solides et du dentifrice solide. Il faut compter 5€ le savon, 5,50€ le shampoing solide et 4,50€ le dentifrice solide. Pour info les prix sont très corrects pour la quantité et la qualité.

J’ai trouvé dans une boutique day by day à Limoges, 15 rue Othon Peconnet les carrés démaquillants les tendances d’Emma vendus à l’unité à 1,80€, ce qui permet de tester.

Avril cosmétiques propose un gant démaquillant lavable à 5€ :

Si vous souhaitez vous lancer dans des lingettes lavables, sachez que je les nettoie avec du savon et de l’eau et que je trouve cela bien plus efficace qu’en machine.

S’agissant de la technique de démaquillage, je me passe avec les mains de l’huile de chanvre, puis essuie mon visage avec la lingette et me nettoie avec un savon bio doux pour le visage. J’applique enfin une eau florale (spécifique à chaque type de peau) et j’applique mon huile visage.

Je pense qu’un article seul serait trop court ou trop long.

Si vous êtes intéressées par la démarche essayez le livre de Stephanie Araud-Laporte, Zéro déchet mode d’emploi :

XOXO